f

dimanche 21 juillet 2013

Nobody Cares - NIFFF 2013 - They're Alive!

Au lendemain du NIFFF, Aïcha et Antoine font un dernier point sur les films présentés, avec notamment Byzantium, V/H/S/2 ou encore The Dyatlov Pass Incident. Ils analysent aussi le palmarès du festival, et vous font part de leurs coups de cœur de cette treizième édition...


Fig. 1: Le festivalier après le NIFFF.

samedi 13 juillet 2013

Nobody Cares - NIFFF 2013 - Let's Go to the Mall

Nobody Cares approche gentiment de la fin du NIFFF, et Aïcha et Antoine  abordent leur journée marathon du jeudi, avec notamment le dernier Takashi Miike, Shield of Straw, ou encore I Declare War et Dawn of the Dead. Sans oublier, à la fin de l’émission, une interview de Jasna Kohoutova et d'Olivier Beguin, respectivement actrice principale et réalisateur du film suisse Chimères.

NIFFF 2013 - Let's Go to the Mall


Si vous voulez écouter l’interview à part :


Today !

mercredi 10 juillet 2013

Nobody Cares - NIFFF 2013 - Last Recorded Proof of Sanity

Nobody Cares est toujours au NIFFF, dans un état oscillant entre la vie et la non-vie (forcément). Du coup, Aïcha et Antoine profitent d’une pause dans une journée un peu moins chargée pour vous parler des films visionnés ces deux derniers jours, avec notamment deux films suisses (Chimères et Der Ausflug), un film belge (Au Nom du Fils), et un Docteur Frankenstein nazi (Frankenstein's Army).

NIFFF 2013 - Last Recorded Proof of Sanity


Leave Mary Shelley alone !

lundi 8 juillet 2013

Nobody Cares - NIFFF 2013 - We Are Not Asleep

Dans la nuit de dimanche à lundi, après avoir vu leur dernier film du week-end, Aïcha et Antoine, enregistraient une émission chroniquant les trois premiers jours du NIFFF, et, se faisant, participaient à recherche sur les effets du manque de sommeil associé à un marathon de films en salles obscures. Au programme de cette émission, vous retrouverez donc leurs avis sur des productions allant du high-profile – comme le film d'ouverture, Stoker – à l'exploitation pure et dure de Raze et Gallowwalkers en passant par des productions de genre indépendantes et inventives, comme You're Next ou Contracted. Et puisque le NIFFF, c'est aussi des grands moments de comédie (parfois involontaire), il ne faut pas oublier non plus le film d'animation composite et Pythonesque qu'est A Liar's Autobiography, et le brillant hommage rendu à John Hughes par Ghost Graduation...



Oui, Ghost Graduation ne cache clairement pas son jeu. Et c'est génial.

samedi 6 juillet 2013

Nobody Cares - NIFFF 2013 - Programme

Pendant que le NIFFF s'ouvrait hier soir avec la projection de Stoker, nous vous présentions à l'antenne le programme du festival, ainsi que les films qui nous intéressaient plus particulièrement, et nous vous parlions brièvement de la façon dont nos émissions allaient s'organiser pour la semaine à venir...

NIFFF 2013 - Programme


Nobody expects the Spanish Inquisition !